Has-Been Heroes : test du jeu Switch

Comme les nombreux jeux qui ont rejoint la collection sur la Nintendo Switch, Has-Been Heroes est la nouvelle production du développeur Frozenbyte. Le jeu est sorti le 28 mars 2017.

A propos du jeu Has-Been Heroes

Edité par GameTrust, Has-Been Heroes est un jeu video stratégique, de type rogue-like et tower defense développé par Frozenbyte sur Windows, Nintendo Switch, PlayStation 4 et Xbox One. Le joueur y incarne une bande de héros, dont les âges les ont un peu embrouillés, destinée à accompagner deux princesses royales à la Princess Academy, une école. Afin d’arriver à remplir la mission et d’affronter les ennemis, il est possible de commander trois personnages permettant d’associer de nombreux sorts.

Les scénarios commencent par le départ pour la quête du groupe de héros. Dès les premiers instants, le premier trio de personnages disponibles ou également l’ambiance sonore rendent déjà hommage à Trine : une aventure d’un chevalier, d’un magicien et d’une voleuse. Chacun d’eux prend sa ligne, est toujours prêt à attaquer et progresse dans un environnement 2D. Ces héros sont équipés de leur courage, d’une arme et d’un sort au début de leur course. Le reste sera à découvrir sur place entre 2 conflits.

Les trois avancent au ralenti, il a la capacité d’arrêter si besoin est l’action afin de mettre en place la stratégie d’attaque. L’objectif est de gagner la bataille en évitant d’être touché par les ennemis sinon la mort.

A force de pratiquer et d’avoir l’expérience sur les différentes parties, il est possible dorénavant de savoir parfaitement les mécaniques du jeu.

switch-has-been-heroes

Les éléments essentiels de Has-Been Heroes sur Switch

Dès la cinématique d’introduction, le développeur, Frozenbyte, a déjà mis sa signature avec un gameplay rigoureux, associé à quelques passages d’humour. Le jeu bénéficie d’un doublage en français très correct. Ce portage bénéficie du décor original. Si au début, le joueur gère trois personnages, au fur et à mesure où il progresse, plus d’une trentaine sont ensuite déblocables. L’aventure combine stratégie et combats au corps à corps, qu’il pourra voir tout en couleur. Les niveaux sont fournis de manière aléatoire. A ce titre, il est nécessaire d’explorer différentes cartes.

Plusieurs sorts et objets seront dénichés durant les parcours à travers des vendeurs d’incantations ou d’armes, des coffres au trésor… Ces items permettent de profiter de nouvelles attaques, puisque la mort plane toujours au-dessus de la tête. Ces sorts autorisent à créer des combos dévastateurs qui peuvent aider à affronter les ennemis se dressant sur la route. Il faut bien se concentrer sur le jeu et chercher la faille pour comprendre comment le maîtriser.

Il n’y a pas assez de niveaux de difficulté, le seul moyen de réussir c’est de s’accrocher pour avancer. C’est cela ou la mort immédiate. Il s’agit d’un « die & retry » à chaque partie, mourir et puis refaire l’expérience. De plus, le jeu Has-Been Heroes donne toujours une envie irrésistible de répéter une partie encore et encore si l’on ne parle que par ses graphismes rétro et ses compositions musicales très plaisantes immergeant immédiatement dans un univers fantaisiste.

Assassin’s Creed Origins : ce que sais sur le jeu

Les rumeurs ont été confirmées. Durant la conférence sur les jeux vidéo à Los Angeles (E3 2017), le nouvel épisode de la série Assassin’s Creed intitulé Assassin’s Creed Origins va débarquer prochainement. Quelques informations ont déjà été dévoilées en guise d’avant-goût pour le jeu.

Présentation du jeu

Assassin’s Creed Origins, le nouvel épisode de la saga prend place dans l’Égypte des pharaons. Il s’agit d’un jeu vidéo d’action-aventure développé par Ubisoft Montréal et édité par Ubisoft. Sa sortie est envisagée pour le 27 octobre 2017 sur Microsoft Windows, PlayStation 4 et Xbox One.

En effet, les scénarios remontent aux sources de la saga des jeux Ubisoft, se passent en 49 avant J.C. de l’Egypte antique, et guide le héros dénommé Bayek, un Medjaÿ, à l’ère de la conception de la célèbre confrérie des Assassins qui s’oppose aux Templiers. Bayek est l’héritier d’une longue génération de guerriers recrutés par les pharaons, chargés de la protection des villes et des temples de n’importe quelle attaque criminelle. Le joueur aura l’opportunité de découvrir avec Bayek tout sur la naissance de cette confrérie durant ses différentes missions dans les rues égyptiennes, mais également les tombeaux ainsi que les déserts.

Ce nouveau volet de la saga immerge les joueurs dans une aventure différente des autres épisodes, car auparavant les scénarios se déroulaient toujours à une époque après celle du précédent opus.

Bayek explorent de nouveaux endroits et y faire face à de nombreux dangers, avec Senu, une aigle qui lui sert de guide pour repérer des zones et des ennemis avant une invasion. Il a à sa disposition un arc et le combat au corps à corps est son fort.

Les éléments essentiels du jeu

Assassin’s Creed Origins embarque un moteur AnvilNext. Ce jeu se caractérise par son univers incroyable, un endroit extraordinaire pour expérimenter bon nombre de choses. Des villes immenses, bateaux et tombeaux sont au rendez-vous. La dimension RPG du jeu est très marquée et suite à quelques essais, on a pu remarquer la qualité et la beauté de ses panoramas. Le jeu évoque des images plus réalistes, les villes semblent plus vivantes, et la faune est omniprésente. Tout se déroule à Memphis et Alexandrie. Côté décoration, les éléments sont très diversifiés formant le monde ouvert mis à disposition et les animations s’avèrent moins souples. Ce nouveau volet allie à la fois la mythologie, la mysticité et le fantastique. Le tout est habillé par une réalité historique inventée et/ou romancée, empreinte de la marque.

Assassin’s Creed Origins est un nouveau jeu qui fera voyager dans tout l’Egypte en visitant ses beaux pyramides, chevauchant le dos des chameaux dans des endroits désertiques, voire traversant le Nil. Comme d’habitude, Ubi va encore épater les amateurs de la série même si ce nouvel opus a pris une toute autre tournure au niveau saga. Même si les bateaux demeurent toujours là, il n’y aura pas de combat naval comme dans Black Flag. Côté technique, certaines améliorations ont été apportées pour le mode déplacement dans le jeu.

Ce n’est qu’un trailer, rendez-vous le 27 octobre 2017 pour la suite.

assassins-creed-origins

Sniper Elite 4 : mon test

Qui ne connait pas la saga des Sniper Elite ? Ce jeu fait partie des incontournables dans son genre ce qui est tout à fait normal au vu de toute l’étendue du jeu. Un quatrième opus est prévu pour le début d’année 2017 ce qui ravira forcément les fans du titre et du genre. On s’attendra à un contenu et un gameplay digne du savoir-faire des développeurs du jeu qui n’ont eu de cesse de nous surprendre afin de vous offrir une expérience de jeu inédite.

Le jeu en lui-même

Les studios Rebellion et Just for Games sont toujours à la tête de ce quatrième volet de la saga Sniper Elite. Suivant toujours le contexte du jeu, on disposera d’un titre mêlant l’action, le tir et l’infiltration. Clairement, il sera disponible à partir du 14 février 2017 et s’adressera à tous les joueurs ayant plus de 16 ans. Le jeu plongera tous les joueurs en pleine deuxième guerre mondiale où il faudra traverser la péninsule italienne, les villes côtières ainsi que la méditerranée et les structures nazies. Sans surprise, les joueurs incarneront le tireur d’élite Karl Fairburne qui devra user de malice et travailler avec la résistance italienne afin de combattre le fascisme. Une nouvelle menace planera sur l’invasion des forces alliées en Europe qu’il faudra obligatoirement éliminée pour que l’invasion en question puisse se passer dans les meilleurs des cadres.

sniper-elite-4-avis

En Italie en 1943

Comme annoncé par son éditeur, c’est l’Italie des années 40 qui sera l’hôte de ce titre Sniper Elite 4. C’est le paysage ensoleillé du pays ainsi que ses couleurs qui accompagneront les joueurs tout au long du jeu. Si ce cadre tend à faire se relâcher les joueurs, le bruit et l’impact des balles rappelleront rapidement qu’on n’est pas là pour du tourisme virtuel. Contrairement à ses prédécesseurs, ce titre sera beaucoup moins linéaire. Certes, le jeu sera toujours dispatché en niveaux, mais cette fois-ci, les joueurs disposeront d’une très grande zone ouverte pour plus de possibilités à chaque fois. Cela donnera aux joueurs plusieurs choix afin d’arriver à leur fin. En plus de pouvoir emprunter les nombreuses routes, il sera possible d’escalader les bâtiments ce qui offrira d’autant plus de possibilités aux joueurs. Cette sensation de liberté est un véritable plaisir connu par les fans des jeux open world.

Libre et les pieds sur terre

Si cette liberté est bel et bien présente tout au long du jeu, et que vous vous sentez l’âme d’un Che, courir dans tous les sens comme un lapin ne sera pas une bonne idée. En effet, il ne faut pas oublier que le personnage principal est un sniper. Il sera donc de rigueur de repérer tous les gardes présents à l’aide des jumelles pour ainsi les marquer efficacement. Il est à noter que dans ce volet de la saga Sniper Elite, le fait de marquer les ennemis permettra de disposer d’informations spécifiques sur les ennemis comme leurs armes et leurs équipements ainsi qu’une mini biographie qui peut souvent déboucher sur des informations inédites. En plus, marquer ses ennemis permettra de les voir se déplacer sur la mini-map qui indiquera aussi si on est visible ou pas.

Le test du jeu 2017 : Halo Wars 2

Véritable mine d’or en termes de sortie, l’année 2017 semble être l’âge d’or du vidéo ludique avec des jeux en tout genre. L’une de ces sorties tant attendues pour cette année est le jeu Halo Wars 2. Ce deuxième opus fera office de suite à cette licence qui a ravi plus d’un. Les fins stratèges y trouveront un plaisir de jeu assuré combiner à un moteur graphique bien travaillé et cette nouvelle tendance, que vous pouvez envisager ici.

Présentons le jeu

Clairement, c’est le 21 février 2017 que le titre Halo Wars 2 est prévu en France. Étant une exclusivité Microsoft, le jeu ne sera disponible que sur PC et sur la XBOX ONE. C’est un jeu de stratégie qui mettra au sein de son storyboard les extraterrestres. Les concepteurs de ce jeu sont 343 Industries ainsi que Creative Assembly et Microsoft. Étant le successeur du premier Halo, ce titre reprendra le concept de base de son prédécesseur à savoir un véritable jeu de stratégie en temps réel. Dans ce jeu, les joueurs prendront part à une bataille futuriste pour le contrôle de la galaxie. Pour ce faire, les joueurs choisiront d’abord leurs camps entre les troupes humaines et celles de l’alliance et c’est par la suite qu’un affrontement sur différents champs de bataille se profilera.

Un résultat bluffant

On ne sait que trop combien le studio Creative Assembly est un maître dans le domaine du jeu de stratégie. À cela, on lui doit déjà la saga des Total War. C’est donc avec un grand espoir que l’on débutera une partie dans Halo Wars 2. Bien sûr, le studio s’est toujours focalisé sur les affrontements de grandes envergures, mais cette fois, il a dû se restreindre. Ce fait s’explique facilement par l’orientation du jeu qui ira plus dans le sens d’un micro gestion excluant le concept de héros. Cependant, contrairement aux titres du même acabit, la construction de la base ne prendra qu’une insignifiante partie du temps de jeu de tout un chacun. En effet, la gestion des bâtiments se résumera facilement par leur construction et leur amélioration et cela s’arrête là. À l’instar des jeux classiques, ces derniers sont mis à la disposition des joueurs seulement pour produire les unités nécessaires. Cela sera donc une excellente occasion de pouvoir se focaliser entièrement sur la stratégie tout au long du jeu.

Halo-Wars-2-test

Tous à vos manettes

Certes, on se le dit tous, jouer à un RTS avec une manette est tout simplement une hérésie. C’est tout simplement inconcevable. Pourtant, cette fois-ci, le studio a tenu le pari en adaptant le jeu sur la XBOX ONE. Si le premier titre avait déjà commencé à instaurer le concept malgré le nombre limité de boutons sur la manette. Il a su offrir des résultats séduisants juste en simplifiant les commandes, mais bien sûr, cela n’était en rien parfait. Avec ce deuxième opus de la licence, les développeurs comptent bien régler les lacunes pour que le plaisir de jeu soit au rendez-vous. Bien sûr, il est clair que la version PC sera vraiment plus accessible que sa version console.