ps1-1999-silent-hill

Retour sur le jeu de PS1 : Silent Hill de 1999

Sur les consoles de jeu de cinquième génération, il est rare de trouver de vrais jeux de survival horror étant réellement flippant. Pourtant, dès son arrivée sur la PlayStation 1 Silent Hill a immédiatement été apprécié par les gamers du monde entier. C’est un des meilleurs jeux d’horreur des années 1999. D’ailleurs, un réalisateur a adapté les scénarios de ce jeu pour en faire un film du même titre.

Développement de Silent Hill

À l’époque, le jeu qui est considéré comme étant le meilleur jeu de survival horror étaient Resident Evil. Pourtant, ce jeu est plus un jeu d’action qu’un jeu d’horreur. Par conséquent, le concepteur de jeu vidéo japonais Keiichiro Toyama a décidé d’en créer un jeu digne d’un jeu d’horreur, c’est-à-dire Silent Hill. Ce dernier dispose d’une jouabilité et d’un scénario relativement flippant. D’ailleurs, il est interdit au moins de 16 ans. Le studio de développement du jeu est Konami CE Tokyo et celui de l’édition est également Konami. Toutefois, Silent Hill est disponible uniquement sur le console de Sony, à savoir la PlayStation 1, bien qu’il a été adapté pour tourner dans d’autres consoles ultérieurement. Le jeu est sorti officiellement le 31 janvier 1999 aux États-Unis, le 4 mars 1999 au Japon et le 1er août 1999 en Europe. Une version jouable sur la PlayStation Network a également été sortie 10 ans après ces dates.

Le scénario

Dans ce jeu, le titre Silent Hill est le nom de la ville où se déroule l’histoire. Sept ans après un incendie tragique dans cette ville, un homme appelé Harry Mason emmène sa fille adoptive Cheryl revisitée cette ville pour la faire plaisir. Il a trouvé cette petite fille sept ans plutôt, c’est-à-dire pendant l’incendie sur le bord de la route menant dans la ville, mais elle n’est pas censée le savoir. Après qu’ils se font dépasser par un motard de la police, sa petite fille a disparu de la voiture et la policière n’était également plus sur sa moto garée au bas côté. Soudainement, il voit une silhouette devant sa voiture qu’il a évitée de justesse pour se plonger dans la végétation sur les côtés. Il cherche désespérément sa fille dans une ville envahie par des monstres bizarres. Il a fini par comprendre que sa petite adoptive était en fait habité par un épris. Je déconseille ce jeu aux âmes sensibles. Testez plutôt celui-ci.

silent-hill-1999

Le gameplay

Pendant que Harry cherche sa petite fille, il sera aidé par la policière Cybil qui lui a fourni une arme. Plus tard, il rencontrera cette policière en train de se faire dévorer par des parasites. Le joueur dans la peau de Harry Mason devra alors choisir entre la sauver ou l’abandonner. Ce choix changera immédiatement le cours de l’histoire, contrairement aux autres jeux de survival horror de l’époque. Le joueur devra aussi résoudre des énigmes tout au long du jeu. Dans certaines circonstances, il peut aussi tirer sur ses ennemis. Toutefois, vu que Harry n’est pas formé pour faire du combat, il se fatigue très facilement pendant les poursuites. Par conséquent, il vise de plus en plus mal quand sa santé est faible.